3. Gestion des projets

La plateforme Ontomantics intègre la notion de projets. Un projet regroupe des applications, des planifications, des services métiers et des services Web au sein d’une même entité. Cela permet notamment d’exporter et importer des applications avec toutes leurs dépendances plus facilement, car Ontomantics importe alors toutes les données des UC liées à l’application.

3.1. Création d’un projet

Pour créer un nouveau projet, cliquer sur Projets, puis sur le bouton . Cliquer ensuite sur Nouveau projet, puis renseigner un titre et une description éventuelle, et cliquer sur Sauvegarder.

_images/Nouveau_projet.png

Une fois le projet créé, différentes options sont disponibles en faisant un clic droit dessus :

  • Créer une nouvelle application

  • Créer une nouvelle planification

  • Créer un nouveau service métier

  • Créer un nouveau service Web

  • Créer un nouveau modèle de données

  • Mettre à jour le projet

  • Tout publier au sein du projet

  • Tout dépublier au sein du projet

  • Exporter le projet

  • Commiter le projet

  • Comparer le projet

  • Copier le projet

  • Dupliquer le projet

  • Coller une application, un planification ou un service dans ce projet

  • Supprimer le projet

_images/Options_projet.png

La création d’application, de planification, de service métier ou de service Web est similaire au processus de création standard de ces entités. Se reporter aux sections couvrant ces opérations pour plus d’informations.

3.2. Import / export d’un projet

Pour exporter un projet, cliquer sur Exporter le projet sur l’onglet Propriétés du projet, ou faire un clic droit sur le projet dans la colonne de gauche et cliquer sur Exporter. Un message indique que l’export est en cours et qu’il ne faut pas modifier le projet durant l’opération d’export. Une fois celle-ci terminée, une fenêtre popup invite l’utilisateur à enregistrer le projet sur sa machine au format .onto.

_images/Export_projet.png

Pour importer un projet, cliquer sur le bouton dans la liste des projets, puis sur Importer. Un assistant permet de choisir le fichier .onto à importer, et détecte les objets qu’il contient. Il faut ensuite choisir les objets à importer depuis le projet (applications, planifications, services métiers liés, services webs liés) en cochant les cases correspondantes. Il est possible de choisir d’importer dans un projet déjà existant ou de créer un nouveau projet, à l’aide du champ **Importer dans le projet*.

_images/Import_projet.png

Si au moins une des applications à importer comporte des droits, l’assistant demande si l’utilisateur veut importer ces droits ou non.

_images/Import_projet_droits.png

Une fois que toutes les conditions d’import sont validées, le processus d’import commence en cliquant sur le bouton « Terminer ». L’opération prend quelques instants.

Remarque

Il est toujours possible d’importer les applications séparément.

La suppression d’un projet entraîne la suppression de toutes les applications, planifications, services métiers et services Web liés.

3.2.1. Mise à jour d’un projet

Le processus de mise à jour d’un projet est similaire au processus d’import. En effectuant un clic droit sur le projet dans la colonne de gauche et en cliquant sur Mettre à jour, une fenêtre popup similaire à celle d’import apparaît à l’écran ; sélectionner la version du projet à jour sur la machine en cliquant sur Parcourir, puis cliquer sur le bouton Suivant. Les assistants d’import et de réutilisation des modèles de données et des bases sont identiques à ceux du processus d’import.

3.3. Les variables de contexte

L’onglet Variables de contexte permet de créer des variables utilisables dans le projet sélectionné. Elles sont alors disponibles dans toutes les applications, planifications, tous les services métiers et services Web du projet. Ces variables peuvent par exemple être des identifiants, des mots de passe, des adresses de services Web, etc.

_images/Variables_contexte.png

Cliquer sur l’icône dans la colonne Actions pour créer une nouvelle variable contextuelle. Renseigner une clé, un type (Texte, Mot de passe, Entier, Décimal, Booléen »), une valeur, et une description, puis cliquer sur l’icône verte de validation pour créer la variable. Elle s’ajoute à la liste des variables déjà créées. Chaque variable peut être modifiée en cliquant sur l’icône .

3.4. Création/Édition d’une application Ontomantics

Pour créer, éditer ou modifier une application, les droits de conception sont requis.

3.4.1. Création d’une application

La création d’une application se fait en cliquant sur le bouton de la liste des projets ou en faisant un clic droit sur un projet, puis en cliquant sur Nouvelle application.

_images/Nouvelle_application.png

Un formulaire s’affiche, demandant le nom de l’application ainsi qu’une description.

Une fois le formulaire sauvegardé, l’application est créée. Elle est visible dans le bandeau de gauche avec la liste des autres applications.

_images/Liste_applis_projet.png

3.4.2. Édition d’une application

Pour éditer une application, cliquer dessus dans la liste des projets à gauche de l’écran, puis cliquer sur l’onglet Conception.

L’édition entraîne l’accès à tout le paramétrage de l’application (listes des écrans, des comportements, des variables, des jeux de données…).

3.5. Exportation/importation d’applications

Il est possible de transférer une application d’une plate-forme Ontomantics à une autre. Toutes les images ainsi que tous les services métiers liés à l’application sont alors également transférés.

3.5.1. Exportation d’une application

Sélectionner dans un premier temps l’application à exporter, puis cliquer sur le bouton Exporter l’application. Une boite de dialogue propose de télécharger l’application sous la forme d’un fichier comportant l’extension « .onto » (fichier XML compressé).

_images/Export_appli.png

3.5.2. Importation d’une application

Cliquer sur le bouton dans la liste des projets, puis sur Importer. Un assistant permet de choisir le fichier .onto à importer, et détecte les objets qu’il contient. Le processus est similaire à l’import d’un projet.

Remarque

Le nom de l’application exportée est conservé. En cas de conflit, un suffixe incrémental de type _1 est ajouté automatiquement à la fin du nom.

3.6. Déboguer une application

Il est possible d’exécuter une application au cours de son développement. Une fois l’application en édition, cliquer sur Déboguer l’application dans le cadre Actions à droite, ou en passant par le clic droit sur le nom de l’application.

_images/Debug_appli.png

L’application se lance. Une boite de dialogue contenant les fonctionnalités du débogueur (Recharger l’application, Gestion des rôles) est disponible en cliquant sur l’icône située en bas à droite de l’écran.

_images/debug.png

Remarque

Il est possible de déboguer une application si elle contient au moins un écran.

Pour plus d’informations sur le débogage, se reporter au chapitre Débogage d’une application.

3.7. Publier/Dépublier une application

3.7.1. Publier une application

Une fois que le développement de l’application est terminé, il est possible de la rendre accessible à ses utilisateurs après avoir configuré les droits (cf partie Administrer les droits utilisateurs). Pour cela il faut publier l’application. Dans le cadre Actions de l’application, cliquer sur Publier.

_images/Publier_appli.png

Remarque

La publication peut également être utile lors du développement de l’application.

Le lien direct permet d’accéder à l’exécution de l’application en question en le renseignant dans l’URL du navigateur. Il est configurable dans les propriétés de l’application.

Une fois publiée, l’application est accessible aux utilisateurs.

Remarque

Une application peut être publiée si les sources de données sont joignables et synchronisées avec les modèles de données.

3.7.2. Dépublier une application

Une fois publiée, l’application ne peut plus être modifiée (sauf configuration spéciale). Si la plateforme est configurée en mode Production, il est nécessaire de dépublier l’application afin de pouvoir l’éditer.

Dépublier se fait via l’écran d’édition d’une application, tout comme la publication. Dans le cadre Actions de l’application, cliquer sur Dépublier.

_images/Depublier.png

3.8. Fonctionnalités diverses

Les rubriques suivantes s’appuient sur l’écran d’édition d’une application :

_images/Divers.png

3.8.1. Copie d’une application

Il est parfois nécessaire de devoir copier une application. Pour cela, faire un clic droit sur l’application concernée puis cliquer sur Copier.

Pour coller l’application, faire un clic droit sur un projet puis cliquer sur Coller.

Il est également possible de dupliquer une application.

3.8.2. Suppression d’une application

Il est possible de supprimer une application de la plate-forme Ontomantics. Pour cela, cliquer sur le bouton Supprimer dans le cadre Actions ou via un clic droit sur l’application dans la liste des projets.

Une boite de dialogue demande confirmation de cette action.

Attention

La suppression d’une application est irréversible.

3.8.3. Accès par lien direct

Une fois publiée, l’application peut être accessible directement sans passer par le Switcher après s’être authentifié. Pour cela, il est nécessaire d’utiliser un lien direct :

À la création, l’application possède un lien avec un ID unique (http://server.ontomantics.net/?application=nom_application par exemple), mais il est possible de le modifier via le champ Lien direct de l’écran de propriétés. Par défaut, le lien direct correspond au nom de l’application, débarrassé des espaces et caractères spéciaux. La plate-forme fait une vérification de l’unicité du lien avant de permettre la sauvegarde.

Le système d’identification est toujours actif, mais peut être débrayé en spécifiant explicitement un utilisateur de type anonyme au niveau du lien direct. Exemple: http://www.domaine.com/?application=X&user=utilisateurAnonymeY. Ainsi, on accède à l’application comme on accède à un site web traditionnel.

Il existe un jeu de données prédéfini nommé Liste des paramètres qui permet de lire des paramètres à passer dans l’URL de l’application.

3.8.4. Écran d’accueil et entête

Par défaut, lors du lancement de l’application à l’aide du débogueur ou du module « Player », un menu avec une page blanche est affiché. Il est possible de changer cet écran d’accueil en le choisissant dans la liste Écran d’accueil. Cet écran sera celui affiché lors du lancement de l’application.

De plus, il est possible de cacher l’entête et le menu auto-généré en sélectionnant un écran d’accueil et en décochant Affichage de l’entête et du menu auto-généré. Dans ce cas, l’utilisateur pourra réaliser son propre menu. La procédure est détaillée plus loin dans ce document.

3.8.5. Verrouiller l’application

Il est possible de protéger l’accès en modification ou la suppression d’une application via un mot de passe. Cliquer sur Verrouiller l’application dans le cadre Actions pour afficher un popup permettant de définir un mot de passe :

_images/Verrouiller.png

3.8.6. Générer les spécifications

La plate-forme permet de générer une documentation de l’application de façon dynamique à partir des informations renseignées lors de son développement.

Pour la générer, cliquer sur le bouton Générer les spécifications. Une boîte de message s’affiche :

_images/Specs.png

Sélectionner la documentation désirée. Le serveur va générer et renvoyer un fichier PDF comprenant la documentation demandée.